Étoile Nordique
Blogue

Reprogrammer son cerveau

Suite à l’article vivre consciemment, plusieurs personnes m’ont demandé ce que je faisais plus concrètement pour entrainer ma conscience. Tout d’abord, j’utilise une application de méditation sur mon cellulaire et je pratique le Yoga.

La méditation est une façon très efficace de développer sa conscience avec un petit 10 minutes par jour. De quoi a l’air une séance de méditation?

À part être assis avec les yeux fermés, durant la session on est amené à avoir un focus sur quelque chose en particulier, souvent notre respiration. Aussi facile que cela pourrait sembler, il est très difficile de maintenir un focus constant durant 10 min sur quelque chose. Lorsque l’on perd le focus, le premier but est de s’en rendre compte et, à ce moment, on ramène gentiment notre attention vers notre sujet de méditation initial.

Lorsque l’on répète cet exercice jour après jour, on développe de la conscience de soi. On commence à se voir penser, à se voir agir, à voir nos émotions, la qualité de notre respiration, etc, dans chaque situation de la journée, puis, comme en méditation on peut consciemment ramener notre attention sur ce que nous faisions ou sur ce que nous devrions faire à ce moment.

Plusieurs études ont été faites sur la méditation au cours des dernières années démontrant que les gens qui méditent gèrent mieux leurs émotions, sont moins malades, ont une meilleure coordination, ont un meilleur sommeil, etc. Pourquoi?

Au cours deux dernières décennies, les recherches au niveau du cerveau ont fait des pas de géants. Un des secteur de recherche est la Neuroplasticité ou la Plasticité Neuronale. Les recherches ont démontré que le cerveau modifie sa structure pour mieux supporter ce que nous faisons au quotidien. Lorsque l’on apprend quelque chose ou que l’on agit d’une certaine façon, le cerveau renforce les régions du cerveau qui supportent ces fonctions, et nous devenons donc meilleurs dans cette chose.

Le principe est bon dans les deux sens, cela peut être bon, mais cela peut aussi être mauvais. Par exemple si j’ai une tendance à être stressé dans un type de situation et que je n’essaie pas de changer, je vais à long terme renforcer cette section de mon cerveau, et par le fait même, je serai de plus en plus stressé. Je pourrais me rendre au point où je serais maître dans l’art d’être stressé et l’être tout le temps. La raison pour laquelle quelqu’un est droitier ou gaucher, est parce qu’il y a une zone du cerveau plus développée que l’autre. Pourquoi certaines personnes se sentent facilement offensées, d’autres sont des virtuoses en musique, etc? Parce que leur cerveau s’est construit comme ça avec la répétition.

Il est souvent reproché aux personnes plus âgées d’être fermées d’esprit et je peux comprendre pourquoi, puisque si elles ont répété les même actions ou façons de penser pendant un grand nombre d’années, leur cerveau est devenu très fort dans les zones qui supportent leur façon d’être, et il leur sera de plus en plus difficile de même utiliser d’autres zones de leur cerveau. Cependant, ce n’est pas du tout impossible.

Maintenant, pourquoi est ce que le développement de sa conscience, entre autre par la méditation, peut nous aider à reprogrammer notre cerveau? Comme je l’explique dans vivre consciemment, lorsqu’on entraine notre conscience, nous devenons apte à prendre du recul sur notre propre façon d’être: notre configuration cérébrale actuelle. Lorsque consciemment on décide ne pas prendre le chemin que notre cerveau veut que l’on prenne (réaction inconsciente) cette portion du cerveau s’affaiblit et celle que l’on décide d’adopter se renforce.

Si une situation typiquement me stressait, mais que cette fois, je réalise que je suis stressé et que je décide de le combattre et de rester plus calme, la portion de mon cerveau qui actionne ce stress perdra en force et au contraire la portion qui m’aide à rester calme se développera un peu plus. Si je répète ce comportement à multiples reprises, les zones du cerveau affectées se modifieront en conséquence.

Il en va de soi avec tous nos traits de personnalité. Nous les avons parce que notre cerveau les a développés au fur et à mesure que nous les avons répétés. Plus nous les répétons, plus nous les devenons. Il en revient à soi-même de déterminer si un certain trait est bon ou non pour nous. Pour se faire, il est impératif d’avoir des moments de pleine conscience et de prendre ce recul sur soi-même.

Je crois que la méditation est le moyen le plus efficace de développer sa conscience, parce que cette pratique en vise directement le développement. Une fois l’observation de soi-même bien développée, il nous est plus facile de comprendre sur quoi l’on doit travailler. On trouve des facettes de nous qui sont bonnes et d’autres que nous devrions améliorer. Je vous invite à vous poser la question suivante lorsque vous découvrez quelque chose à propos de vous: Est ce que ce trait de personnalité bénéficie également aux autres ou seulement moi-même? Je vous invite à avoir une attitude moins centrée sur vous-même, moins centrée sur vos possessions, moins centrée sur vos impulsions. Je vous invite à avoir la pensée suivante lorsque vous avez une impulsion qui ne bénéficie que vous: Quel est l’impact potentiel de cette impulsion pour les autres autour de moi, la planète, la société, etc. Que se passerait-il si tout le monde agissait comme ça?

Ce sont des questions qui ont un impact sur la personne que l’on deviendra. En ayant plus d’attention au moment présent, nous pourrons consciemment changer notre futur, celui des autres, de la société et de la planète Terre.

You Might Also Like...

1 Comment

  • Reply
    Hugo Fortin
    5 février 2018 at 19:30

    Interessant. Je le faisais sans savoir la mécanique.

Leave a Reply